La Chapelle Notre-Dame de Bonne Délivrance


Expropriée de ses locaux rue de Sèvres à Paris, la maison-mère de la congrégation fut transférée à Neuilly-sur-Seine où les religieuses s’installèrent officiellement le 23 septembre 1908. Les travaux faits jusque-là dans les bâtiments pour les adapter à leur nouvelle fonction se cantonnaient à l’indispensable : installer le noviciat dans l’ancien Pavillon de Madame Adélaïde, et construire un nouveau bâtiment pour y installer le reste de la communauté.

Ce n’est qu’une fois les religieuses installées que commencèrent les travaux de construction de la chapelle, sous la direction de l’architecte Maurice Humbert. L’emplacement est d’abord dégagé, en supprimant une petite chapelle vétuste qui était utilisée du temps où les locaux abritaient une maison de travail.

La première pierre est posée le 29 septembre 1908, et bénie par le chanoine Poudroux de l’archevêché de Paris. A côté d’elle, on pose la première pierre de la chapelle de l’ancienne maison-mère de Paris, qui avait été restituée aux religieuses par les ouvriers chargés de sa démolition.

D’après la volonté des religieuses, l’architecte Humbert emprunte son plan général à la chapelle de l’ancienne maison-mère de Paris ; il la conçoit toutefois plus spacieuse. Une haute et large nef, couverte d’un plafond à caissons, s’ouvre de chaque côté sur les collatéraux par six arcades. La Vierge noire est placée en évidence, derrière le maître-autel, sous un baldaquin. Enfin, sous l’autel sont replacés les restes du Père Ange Le Proust, fondateur de la congrégation.

La façade elle, comprend un fronton triangulaire et un grand oculus qui surmonte une entrée rectangulaire à pilastres, dans le style des églises néo-classiques italiennes et françaises des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le gros oeuvre et la décoration sont terminés en moins de deux ans. Le 22 juin 1910, Mgr Amette, archevêque de Paris, procède à la bénédiction solennelle de la chapelle et à la consécration du grand autel dédié à Notre-Dame de Bonne Délivrance, patronne de tout l’église.

Source : La Vierge noire de Paris par Dom Jacques de Bascher, Paris éditions Téqui, 1980

 

 

Pour plus d’informations sur l’histoire des bâtiments de la maison-mère de Neuilly : cliquez ici

Pour plus d’informations sur l’ancienne maison-mère de Paris rue de Sèvres : cliquez ici